Les risques psychosociaux et votre entreprise

Que sont les risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux se caractérisent par des situations de travail dans lesquels se retrouvent des éléments en interactions tels que :

  • Le stress qui est induit par un déséquilibre entre les ressources dont dispose la personne et les contraintes de son environnement de travail.
  • Les violences internes comme le harcèlement moral ou sexuel ou encore les conflits entre les individus ou les équipes de travail.
  • Les violences externes qui sont commises par des personnes externes à l’entreprise comme des agressions physiques, des insultes ou menaces.
Les risques psychosociaux
Sources de risques psychosociaux  [1]

Gestion du stress et performance de votre entreprise

Les conséquences des éléments cités précédemment sont le développement chez salariés de votre entreprise de troubles de la concentration et du sommeil, de la nervosité, de la fatigue qui engendre de l’absentéisme, un turnover important du personnel et une détérioration de l’ambiance de travail.

Comment mettre en place une démarche de prévention dans votre entreprise ?

Il est important de considérer l’organisation et les relations de travail comme étant les vecteurs principaux d’amélioration des conditions de travail et de diminution de ces risques. La mise en place de la démarche favorise la réflexion, les actions individuelles et collectives autour de la question du travail et du lien social dans l’entreprise. Les objectifs du plan d’action visent des conséquences sur le long terme et apportent à l’entreprise une nouvelle dynamique de qualité de vie au travail.

Les risques psychosociaux dans votre document unique

Ce n’est pas sans raison que les entreprises ont pour obligation de faire figurer la prévention des risques psychosociaux dans leur Document Unique[2]. L’évaluation et les dispositions prises pour maximiser la réduction de ces risques professionnels, que sont les risques psychosociaux, ont en effet, un impact important sur la santé des salariés de votre entreprise, mais aussi sur la qualité du travail et de la performance.

Initier une démarche de prévention pour identifier les risques

Si vous souhaitez inscrire votre entreprise dans une démarche de prévention, nous vous accompagnerons dans l’identification des différents facteurs de risques. Qu’ils soient internes (intensité et complexité du travail, faible autonomie, dégradation des rapports sociaux, stress…) ou externes.

Les facteurs de risques psychosociaux
Les facteurs de risques psychosociaux[3]

Pourquoi mettre en oeuvre une telle démarche ?

La finalité de cette démarche est de prévenir les atteintes à la santé susceptible de frapper vos salariés (maladie cardio-vasculaire, dépression, anxiété, Burn out…)

Notre cabinet vous accompagne dans la rédaction du volet psychosocial du Document Unique de votre entreprise, mais aussi, dans la mise en place de votre plan prévention du risque psychosocial.

Quels sont les bénéfices d’une démarche de prévention ?

Ces deux premiers niveaux vous permettront de mener des actions afin de :

  • Diminuer l’absentéisme et le turnover.
  • Augmenter vos capacités à remplacer le personnel ou recruter de nouveaux employés.
  • Diminuer les accidents du travail.
  • Développer la motivation au travail.
  • Faire progresser la productivité, diminuer les rebuts ou les malfaçons.
  • Améliorer le climat social, et de l’ambiance de travail.
  • Promouvoir l’image de l’entreprise.

Les différents niveaux de prévention pour agir sur le stress

La prise en compte des moyens à mettre en oeuvre vous permettra d’agir sur les différents niveaux de prévention et sur le principal facteur de dégradation de la santé au travail qu’est le stress.

La prévention primaire

Ce niveau de prévention vise la réduction des facteurs de stress par la mise en place d’une réflexion participative sur l’amélioration des conditions de travail. Il porte sur l’organisation et la gestion du travail, l’évaluation de l’environnement professionnel et de l’ergonomie du poste.

Prévention secondaire

Elle favorise la surveillance des situations de travail qui présentent des risques avérés pour les salariées et qui ont un impact significatif sur leur santé. Elle porte aussi sur le développement de formation adaptée et vise à réduire l’impact de la situation de travail sur la santé physique et mentale.

Prévention tertiaire

Lorsque le risque se transforme en drame humain qu’il soit physique ou psychique, il devient nécessaire d’envisager des actions de transformations importantes et d’accompagnement des salariés pour prévenir une escalade de la situation et le risque important de perte d’emploi.

Une démarche d’accompagnement adaptée à la taille de votre entreprise

Les étapes de la démarche de prévention des RPS
Les étapes de la démarche de prévention des RPS

Notre démarche s’articule autour de quatre étapes principales

  1. Dans un premier temps de préparation, il sera question de collecter les informations et de communiquer, mais aussi, d’impliquer les acteurs en charge de la lutte contre les risques professionnels par la création d’un groupe projet.
  2. Le deuxième temps porte sur l’évaluation des risques psychosociaux présents dans les différents secteurs d’activités.
  3. Le troisième temps est celui de la définition du plan d’action visant à l’amélioration des situations identifiées précédemment et de sa mise en oeuvre.
  4. Le quatrième temps est celui du suivi et de la réévaluation des risques à la suite de la mise en place des actions proposées. Cela instaure alors un processus de réflexion et d’amélioration continue.

Les étapes deux et trois participent à l’élaboration de votre document unique.

Nous téléphoner, nous contacter - michaelgilbert.fr - Cabinet conseil en prévention de la santé au travail et en gestion des ressources humaines

Pour plus d’information, pour nous rencontrer ou pour un devis personnalisé
Contactez-nous par téléphone, par formulaire ou par mail

Références et sources   [ + ]